CYLURE

Cycle logistique urbain électrique

Le projet

Le projet Cylure est un consortium d’acteurs complémentaires qui s’associent pour concevoir, prototyper et tester en conditions réelles un cycle logistique urbain destiné au transport de charges lourdes, encombrantes et à la réalisation de tournées de livraison.

Contexte

Le e-commerce atteint près de 8 % du chiffre d’affaires du commerce de détail au niveau mondial et représente de 20 à 40 % du nombre total des livraisons urbaines.

Ces livraisons en ville comptent pour 30% de l’occupation de la voirie.

En France, 500 millions de colis ont été distribués en 2017 dont 40% en centre-ville.
Une étude allemande a démontré que le nombre de tonnes-kilomètres par an avait augmenté de 55% en Allemagne entre 1995 et 2010.
Ils estiment que la croissance du nombre de tonnes-kilomètres sera d’environ 39% d’ici 2030.

Les consommateurs ont des envies antinomiques puisqu’ils plébiscitent la livraison à domicile ou sur le lieu de travail tout en refusant les nuisances liées à ces services.

L’exigence de rapidité, de flexibilité et la demande d’immédiateté des clients dues notamment à l’essor du digital, poussent les entreprises à améliorer constamment l’expérience client tout en contenant les aléas logistiques (échec de livraison, retard, erreur de destination…).

Parallèlement à la croissance du e-commerce, la typologie des produits proposés à la livraison s’accroît elle aussi, ce qui induit une très forte croissance des livraisons de colis aux tailles et poids de plus en plus variés.

Jusqu’ici, le moyen le plus utilisé pour distribuer ces produits reste le transport routier. Ainsi la plupart des villes et zones urbaines sont confrontées aux problèmes liés à ce moyen de transport : la pollution, les congestions, etc.

En zone urbaine, 51% des trajets motorisés pour le transport de marchandises pourraient être assurés par des cycles.

Les collectivités territoriales recherchent des solutions alternatives soutenables permettant de gérer la logistique des derniers kilomètres tout en réduisant les nuisances.

Un effet de ciseaux est en train d’apparaître ; en effet, les flux en ville vont être de plus en plus contrôlés alors même que leur volume s’accroît !

Notre ambition

Aider les entreprises réalisant des livraisons ou des services chez leurs clients à faire évoluer leur modèle en adoptant la cyclologistique

Accroître les capacités de la cyclologistique

Avec ses capacités techniques étendues, notre vélo permettra aux entreprises de messagerie, artisans, entreprises proposant des services à domicile ou au bureau de faire leur transformation environnementale en choisissant la cyclologistique comme modèle de livraison.

La charge utile de notre vélo, le volume disponible et la polyvalence de notre outil permettront de répondre à un très large éventail de besoin métier.

Réduire leurs impacts environnementaux

Notre vélo permet par construction de renverser les ratios des véhicules habituels avec :

– Plus de 60% de la masse déplacée utile (sur 100Kg, 60Kg sont de la marchandise)

– Moins de 3m² pour 2M3 transporté (grande capacité de transport au m²)

– Faible consommation d’énergie avec une émission de 4 g CO² / Km (mix énergétique Français) 

Améliorer leurs impacts sociaux

Notre vélo ayant des capacités comparables à un petit utilitaire traditionnel, il permet de rémunérer son chauffeur livreur décemment.

Il ne nécessite pas de permis de conduire, ce qui permet l’insertion de personnes loin de l’emploi ou en proposant un « vrai » job.

Améliorer leur image

Notre vélo est un vecteur de communication qui provoque la sympathie et qui est un élément très visible dans le cadre d’une stratégie de transformation environnementale.

Faire croître leur rentabilité

Pour être pérenne, l’écologie et le respect de la planète ne doivent pas mettre l’entreprise en difficulté financière.

Ainsi notre vélo a un impact sur les coûts de livraison puisque son coût de fonctionnement est bien en deçà des coûts d’un utilitaire (carburant, réparation & entretien, assurance).

Parallèlement, dans les zones denses, notre vélo roule plus vite qu’une voiture et permet de stationner facilement grâce à son gabarit limité. Faisant partie de la catégorie vélo, il peut bien évidemment circuler sur voies cyclables et n’est pas concerné par les restrictions de circulation.

Sa productivité s’en trouve ainsi très significativement accrue ! 

Contactez-nous via le formulaire

ci-dessous

5 + 5 =